4 solutions jamais appliquées pour réduire les temps de trajet en bus à Rueil

Vous prenez le bus tous les matins et quand vous voyez cette photo, vous ressentez exactement ce que cela fait d’être à l’intérieur d’un de ces 3 bus bloqués avenue Albert 1er.

Après avoir attendu sous un abribus bondé pendant 14 minutes alors qu’il devait arriver au bout de 2, vous savez ce que cela fait de se sentir impuissant dans un bus qui n’avance pas.

Vous savez ce que cela fait d’être coincé à un (1) kilomètres de la gare RER dans des bouchons causés par des voitures occupées par une seule personne, et de vous demander toutes les 10 secondes si vous n’allez pas descendre et finir le trajet à pied.

Alors si vous savez ce que tout ça fait, c’est à vous que ces mots s’adressent. Dès les premiers jours de notre mandature, nous allons faire en sorte que le temps de parcours de bus entre chez vous et la gare soit le plus court possible.

Comment ?

1- Pendant que nous demanderons aux différents responsables des services concernés de prendre le bus tous les matins et soir jusqu’à trouver des solutions, nous mettrons en place un réseau d’agents sur la voie publique pour fluidifier la circulation à certains points critiques.

2- Grâce à ces mêmes agents, nous réserverons, aux heures de pointe, l’accès à certaines routes aux bus en priorité.

3- Nous pénaliserons, en vertu du code de la route, les véhicules qui s’engagent sur les intersections sans pouvoir les traverser et provoquent de fait des embouteillages qui pourraient être évités.

4- Nous pénaliserons aussi les trop nombreux véhicules particuliers qui se garent sur les emplacements de livraison, ne laissant d’autre choix aux véritables véhicules de livraison que de rester en double-file, la file notamment où circulent les bus.

Traverser Rueil en bus ne doit plus prendre plus de temps que de traverser Paris en RER.

Le 15 mars, votez pour un Rueil meilleur et changeons ça ensemble, car nous prenons le bus aussi.

Auteur : Rueil Meilleur

Un Rueil Meilleur est possible, c'est la conviction d'un groupe d'habitants persuadés qu'une alternance est nécessaire pour stabiliser les finances et redynamiser la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *